Échauffement climatique

Échauffement climatique

Chez l'auteur de La Tempête, les dérèglements météorologiques dont les personnages sont les jouets ne nous parlent pas uniquement de la pluie et du beau temps.

Aujourd'hui, nombre de chercheurs font remonter l'anthropocène, ère géologique qui désigne l'influence de l'homme sur la biosphère, au temps de Shakespeare. Il faut en effet savoir que, au tournant du XVIIe siècle, le dramaturge anglais offre dans son théâtre de nouvelles pistes de réflexion au sujet d'un monde en mutation. Parmi elles, figurent les fléaux climatiques. Ils étaient jusque-là considérés comme un châtiment divin, un mal nécessaire dans un monde marqué par les récits bibliques, de sorte que la conscience écologique dont le dramaturge fait preuve apparaît étonnamment en avance sur son époque.

La canicule

Prenons par exemple le soleil brûlant qui écrase la ville de Vérone fin juillet et début août, image des passions qui s'échauffent dans Roméo et Juliette. Une telle atmosphère est directement liée à la canicule (du latin canis, « le chien »), qui sévit à l'heure où apparaît Sirius, l'étoile la plus brillante de la constellation du Gran ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes