À quel saint se vouer ?

À quel saint se vouer ?

Volontiers antipapistes, les romans noirs anglais font du moine l'incarnation fantasmatique de la perversion.

Ambroise ou le Moine, L'Italien ou le Confessionnal des pénitents noirs : signés de Matthew G. Lewis et d'Ann Radcliffe, les titres de ces deux chefs-d'oeuvre les plus emblématiques du roman gothique disent l'importance, à la fois poétique et fantasmatique, du catholicisme romain dans ce genre. À cet aspect récurrent, il y a des raisons bien sûr historiques : la rupture violente de la couronne anglaise avec Rome, sous le règne de Henry VIII, l'épisode grandiose et désastreux de l'« invincible Armada » espagnole et catholique échouant dans son attaque des côtes anglaises, une hostilité au « papisme » qui continua de prendre, même au XVIIIe siècle, des formes violentes - comme en témoignent les Gordon Riots, ces émeutes populaires anticatholiques déclenchées par la propagande du démagogue lord Gordon en juin 1780, qu'évoque Dickens dans Barnaby Rudge. Les récits gothiques répercutent largement cet antivaticanisme d'État, qui nourrit une puissante ob ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF