À L'EXTRÊME DROITE AUSSI

À L'EXTRÊME DROITE AUSSI

Pourquoi une frange des droites radicales françaises, voire européennes, a-t-elle pris ses distances avec le christianisme pour s'intéresser à des cultes païens ?

Dès la fin du XIXe siècle, il s'agissait pour cette frange de trouver des bases solides, historiques, justifiant l'impérialisme, le racisme et l'antisémitisme, mais aussi l'enracinement, l'éloge des patries locales (la Heimat des Allemands, qu'on peut traduire par « matrie »), l'amour de la nature, etc. Surtout, il s'agissait de trouver des origines qui ne devaient rien au judéo-christianisme : les passés nationaux furent mis à contribution, avec la volonté de trouver des textes mettant en avant l'extrême ancienneté des origines nationales. Au milieu du XIXe siècle, cette volonté s'enrichit des premières études indo-européennes : les théoriciens d'une extrême droite païenne y voient la possibilité d'unifier tout ce que je viens de dire et de justifier l'antisémitisme : les Juifs seraient ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine