À la vie à la mort

À la vie à la mort

Un jeune couple attachantbascule, face à la maladie,de l'idylle naïve à l'épopée.

À 20 ans, Maddy préfère les hommes plus âgés, ne pense guère à l'avenir - se croit froide et se pense monogame. Dalton a le même âge ; il est guide de rivière, « beau malgré lui ». Ils se « ravagent », prétend-elle. Et, dès le deuxième chapitre, convolent en noces très justes, « à l'aube, en plein air ». Ils ont des valeurs : du type « nature ». Du type aveuglement, moon river et serments ridicules. Quand ils se donnent l'un à l'autre, qu'il lui demande si « ça va », elle ne peut que suffoquer : « Tellement. Mieux. Que. Bien. » Et d'en rajouter : « Peux-tu citer une seule chose entre nous qui ne soit pas idéale ? » Ils se disent « veinards » et ils croient qu'ils le sont. Ils le sont.

L'horizon scintille. Puis vient la vie, un torrent gorgé de surprises et de dégueulasseries. Maddy tombe : enceinte, puis tout court. « Cette nuit-là, je me réveille avec le tournis, la chambre vacille autour de moi. » Le diagnostic est sans appel : sclérose en plaques. L'expression « ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes