À la botte des fake news

À la botte des fake news

Le Mouvement des 5 étoiles et la Ligue ont su capter les peurs et les colères italiennes en élaborant un récit global aux dépens de la véracité des faits.

l'Italie est la Silicon Valley du populisme, un laboratoire avancé où le déclin des partis traditionnels a permis, dès le début des années 1990, le développement de formes politiques originales, dont plusieurs ont connu un beau succès à l'exportation. Rien de surprenant, donc, si, bien avant Trump, bien avant les blogs macédoniens et les trolls russes, et bien avant les théories du complot d'Orban et de ses copains du groupe de Visegrád, les fondateurs du Mouvement 5 étoiles préconisaient déjà la construction d'une réalité parallèle fondée sur les fake news.

Selon Beppe Grillo et Gianroberto Casaleggio, les élites mentent, les experts mentent, les médias mentent, car ils font partie d'un complot pour opprimer le peuple. La seule vérité est celle qui provient du Mouvement et de ses émanations : blogs, réseaux sociaux, sites d'information « alternative ». « Le citoyen qui s'informe sur Internet [écrivent-ils dans leur livre manifeste de 2011] ne regarde plus ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Amazonia », Patrick Deville, éd. du Seuil