À bout d'enfance

À bout d'enfance

Dix ans après Chemin d'école - précédé de l'inaugural Antan d'enfance - Patrick Chamoiseau reprend le récit de son enfance créole dans un très beau livre qui en clôt le triptyque. Tandis que le petit monde du négrillon, son double, se remet doucement en mouvement autour de la famille et des petits camarades, dits « les êtres-humains », le conteur pique d'emblée la curiosité du lecteur : ce livre aura deux temps, celui « d'avant la Découverte et du contact avec le mabouya », et celui d'après, plus jamais le même.

Chaque étape fait aventure : la considération nouvelle pour son « ti-bout », appendice dont il apprend ne pas être muni pour rien. Concours de pipi et autres enjeux de cours de récréation deviennent sous la plume de Chamoiseau une fête aux expressions. Plus on avance, plus on apprécie les paliers de cette initiation, et qu'importe le vrai, « la cordelette est fausse, mais le collier est juste ». La découverte des petites filles et les « vingt-sept ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard