« Un homme bouleversant »

« Un homme bouleversant »

Entretien avec Pierre Bergé, avant tout ému par la détermination de l'écrivain lorsqu'il défend Dreyfus. Le mécène préside l'association restaurant actuellement la maison de Zola à Médan, dans les Yvelines. Celle-ci a aussi pour objectif d'ouvrir, dans les jardins, un musée consacré à l'affaire Dreyfus.

« Je ne vais pas vous dissimuler la vérité. Zola n'est pas mon écrivain favori. Dans le XIXe siècle, mon écrivain favori reste Flaubert. Ni Zola ni Maupassant ne sont, pour moi, ce qu'on peut appeler des écrivains de chevet. J'ai lu Zola, j'ai lu Maupassant - nous parlons d'écrivains, n'est-ce pas ? -, mais ce ne sont pas les écrivains qui me touchent le plus. Alors, allons tout de suite au but... Si je suis venu au secours de la maison d'Émile Zola, c'est, essentiellement, à cause de l'affaire Dreyfus. Car si, pour moi, Zola n'est pas le plus grand écrivain du XIXe siècle, il est - incontestablement - l'un des hommes qui me bouleversent le plus. Comme l'a dit Anatole France, dont je répète les paroles, Zola est un « moment de la conscience humaine ». Mais, bien sûr, c'est parce qu'il est un écrivain qu'il est un « moment de la conscience humaine ». C'est aussi cela qu'il faut dire.

Cet homme qui avait atteint un certain degré de notoriété et de liberté, qui avait gagné une c ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes