« Trouver une nouvelle pensée »

« Trouver une nouvelle pensée »

Le 12 octobre 2000, après l'appel de Horace Engdahl lui annonçant la nouvelle, Gao Xingjian n'a pas eu le temps de reprendre son souffle. Les journalistes sonnaient déjà à sa porte et l'emportaient dans un tourbillon qui a bouleversé sa vie : interviews, réceptions, mais aussi un discours à écrire, celui que tout lauréat prononce, le 7 décembre, dans la grande salle de l'académie. Gao Xingjian a dû lutter pour s'isoler et rédiger La Raison d'être de la littérature où il exprime son concept de « littérature froide » selon lequel « l'écrivain est un témoin neutre, vivant en marge de la société, un observateur de la condition humaine dont la quête passe par la solitude et le silence, dégagé de tout intérêt politique ».

Et pourtant, la politique le poursuit. Censuré dans la Chine communiste qu'il a fuie, il a demandé la nationalité française en 1997 1 : c'est l'ambassadeur de France qui l'a accompagné au dîner des prix Nobel, le 10 ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes