« Toute la technologie pour un après-midi avec Socrate »

« Toute la technologie pour un après-midi avec Socrate »

Entre doute et mégalomanie, les démiurges de la Silicon Valley recherchent sens et sagesse auprès de mentors philosophes ou dans la lecture de Heidegger.

« Pour rire, je dis que je suis staff philosopher », dit B. Scot Rousse. Ce docteur en philosophie, disciple de Hubert Dreyfus, spécialiste mondial de Heidegger et ancien enseignant à Berkeley, a trouvé un débouché étonnant à sa formation : parler philosophie avec des cadres de la Silicon Valley. L'entreprise qui l'emploie, Pluralistic Networks, a été fondée « par une de ces sommités intellectuelles dingues », un Chilien nommé Fernando Flores, ancien ministre d'Allende, lui-même auteur avec Terry Winograd (le mentor de Larry Page) d'un ouvrage qui a fait date sur la pertinence de Heidegger pour les sciences informatiques. Car, pour ceux qui ne le savaient pas, « la philosophie heideggerienne a joué un rôle dans la transformation de la discipline de l'intelligence artificielle », explique B. Scot Rousse.

Ils sont quelques-uns, comme lui, à conseiller les employés et les leaders de la Silicon Valley sur des sujets plus ou moins pointus. Quand Pluralistic Networks propo ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon