« Quelques explications "couturières"... »

« Quelques explications "couturières"... »

Proust souhaite se renseigner sur les toilettes de la comtesse Greffulhe et de Mme Standish. Il s'en inspirera dans Le Côté de Guermantes.

Est-ce que par hasard vous pourriez me donner pour le livre que je finis quelques petites explications « couturières » ? [...] Voilà j'ai besoin de beaucoup de détails, de mots qui me manquent, mais que je sais d'avance que vous ne pourrez pas me donner parce que c'est trop ancien. Vous étiez trop petite. Mais voici ce que peut-être vous pourriez. Avez-vous cette année vu, en toilettes analogues à celles qu'on a pour l'Opéra, Mme Standish et Mme Greffulhe ? Un soir des représentations de Monte Carlo Mme Greffulhe m'avait emmené à l'Opéra avec Mme Standish [en fait à une représentation de Sumurum, pantomime inspirée des Mille et Une Nuits montée par Max Reinhardt le 24 mai 1912 au Vaudeville]. Et j'avais eu l'impression de 2 façons de comprendre la toilette, l'élégance, très différentes, très opposées. Je ne pense pas que vous ayez pu les voir ce soir-là, c'était dans une baignoire d'avant-scène fort noire il y a à peu près 2 mois mais vous les avez peut-être vues, séparément, à d'au ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes