Bernard Pivot : « L'esthétique de la langue importe »

Bernard Pivot : « L'esthétique de la langue importe »

Selon l'ancien animateur de l'émission « Apostrophes », il n'existe pas de langue française unique.

Comment expliquez-vous que la réforme de 1990, non appliquée jusqu'à aujourd'hui, provoque toujours une bronca ?

Bernard Pivot. - Il y a eu une erreur dès le départ. Erreur que j'avais dénoncée à l'époque, car je faisais partie du comité de réforme. Nous avions proposé des modifications concernant le pluriel des mots doubles, des mots latins, le doublement des consonnes, etc. Tout faisait consensus jusqu'au moment où quelqu'un a proposé la suppression de l'accent circonflexe sur le i et le u. J'ai tout de suite dit que c'était une erreur ; que cette suppression portait atteinte à l'esthétique de la langue. À mon avis, supprimer des accents, c'est comme si la mode se privait des accessoires : les broches, les ceintures, etc. J'étais contre et je n'ai pas été le seul. Nous étions plusieurs à penser que l'on risquait d'avoir une réprobation considérable sur la question des accents circonflexes, au point qu'elle pourrait entraîn ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Éric Vuillard

Éric Vuillard
« La Guerre des pauvres est une guerre qui n'est pas terminée. »