« L'angoisse innocente l'excitation »

« L'angoisse innocente l'excitation »

Connue pour ses travaux en sémiologie et en littérature sur l'intertextualité, concept dont elle est à l'origine, Julia Kristeva a collaboré avec Roland Barthes, Michel Foucault et Gérard Genette. Chercheuse, mais aussi psychanalyste, essayiste et romancière, elle s'intéresse à la notion de « policier métaphysique » dont elle use dans ses romans tels que Le Vieil Homme et les Loups (1991) ou encore Meurtre à Byzance (2004).

Vous employez souvent l'expression « roman policier métaphysique ». Qu'entendez-vous par là ?

Julia Kristeva. Que cherche le lecteur de polars ? La même chose que le téléspectateur de la série policière, américaine ou française : la preuve qu'il ne peut pas y avoir d'issue au mal absolu qu'est le meurtre. « Ça ne s'arrêtera jamais, il y en aura bien encore un demain soir, mais je peux savoir d'où ça vient. » Plus encore, l'angoisse qui tient en haleine le polar innocente l'excitation, elle fait fré ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes