« L'école sacrifie la culture sur l'autel de l'égalité »

« L'école sacrifie la culture sur l'autel de l'égalité »

« Être homme, c'est confier la mise en forme de son destin à la littérature », écrit l'essayiste et philosophe, producteur à France Culture de l'émission « Répliques » depuis 1985. Alors que ses livres, Un coeur intelligent ou L'Identité malheureuse, sollicitent des écrivains canoniques de l'Hexagone, de Mme de La Fayette à Barthes, de Michelet à Camus, l'académicien, ancien professeur à l'École polytechnique, est - on ne s'en étonnera pas - très pessimiste sur l'enseignement des langues anciennes et du français.

Comment envisagez-vous l'actuelle situation du latin et du grec dans l'enseignement secondaire ?

ALAIN FINKIELKRAUT. Si le gouvernement s'acharne notamment contre la langue qui a formé le mot « démocratie », c'est en invoquant des arguments démocratiques. L'enseignement des langues anciennes est suspect à droite d'inutilité et à gauche d'élitisme. Il est réservé, dit-on, aux enfants de la bourgeoisie, il aggr ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF