« J'ai fait un polar anthropologique »

« J'ai fait un polar anthropologique »

Après L'Appât, l'écrivain signe un nouveau livre tiré d'un fait divers - ni enquête ni roman, peut-être les deux à la fois : Tout, tout de suite, qui s'attache à reconstituer scrupuleusement l'enlèvement, la séquestration et l'assassinat d'Ilan Halimi. L'occasion de se pencher sur une méthode d'enquête.

Après L'Appât en 1990, pourquoi revenir sur un fait divers ?

Morgan Sportès. Parce que les deux affaires sont symptomatiques d'un moment historique et de l'évolution d'un monde en pleine régression. Dans le premier, trois jeunes tuent par identification à une société du spectacle, par total manque de distance avec des clichés de culture de masse. Dans le deuxième, l'affaire dite du « gang des barbares », on voit agir, avec Youssouf Fofana, un pur produit de l'école française et de la télé de M. Le Lay à l'heure de la mondialisation (beaucoup de protagonistes viennent d'horizons géographiques variés, bien qu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes