« On est loinde la parité »

« On est loinde la parité »

Alors que les esprits s'enflamment à propos de l'affaire Matzneff, du César décerné à Polanski ou du report de la parution des Mémoires de Woody Allen, rencontre avec la pionnière de l'histoire des femmes, qui met en perspective les progrès accomplis en la matière, mais aussi le long chemin qui reste à faire.

avant-gardiste de l'histoire des femmes, Michelle Perrot avait, fin 1990, accordé un long entretien au journaliste Jean Lebrun, sur la question des femmes dans l'espace public. En 2020, au coeur des joutes sur la place des femmes dans un paysage public dominé par les hommes, cet entretien a été réactualisé sous la forme d'un beau livre. L'occasion de revenir sur cette conquête encore difficile au XXIe siècle.

La Place des femmes avait été publiée en 1997. Pourquoi avoir réédité ce livre d'entretien aujourd'hui ?

Michelle Perrot. - J'y ai conservé tout ce qui concerne la problématique de fond, mais, en vingt ans, beaucoup de choses ont changé, et essentiellement dans le rapport des femmes à la place publique et au public. J'avais intitulé la première édition Femmes publiques. Or il semble que le titre ait été compris comme « les prostituées ». L'expression « femme publique » voulait justement so ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes