« Des journaux singuliers trouveront leur place »

« Des journaux singuliers trouveront leur place »

Le fondateur de L'Autre Journal, périodique atypique, à contre-courant des autres titres de la presse écrite, se relance dans l'aventure en publiant un mensuel, L'Impossible. Nous avons rencontré Michel Butel et l'avons questionné sur ce projet et sur le devenir de la presse.

Comment est né L'Impossible ?

Michel Butel. Après L'Autre Journal, j'ai créé d'autres journaux, notamment, en 1994-1995, L'Azur, un hebdomadaire de quatre pages dont j'étais l'unique rédacteur. C'était une chose absolument extravagante. J'étais assez confiant pour la réussite du titre, mais j'ai eu un cancer. Pendant longtemps j'ai cru que je ne ferais plus de journaux. J'ai repris confiance en ma santé et j'ai compris que faire paraître un journal serait la meilleure des médecines. Pour L'Impossible, j'avais une maquette dans la poche depuis des années. Je la montrais, mais ça n'évoquait rien aux maquettistes que je rencontrais parce qu'ils croyaient que je blaguais. J'avais découpé dans une page du Monde un format du journal L'Impossible. Déjà, du temps de L'Autre Journal, je souhaitais passer à cet objet-là : le quart du Monde. Un jour, je l'ai montré à une maquettist ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes